Lancez-vous! Login
Home » Blog » Quelles leçons tirer de vos désabonnements?

Quelles leçons tirer de vos désabonnements?

juin 7, 2017

Analyser vos désabonnements pour optimiser vos newsletters

Dans l’emailing, les désinscriptions sont inévitables. Bien évidemment, cela peut être frustrant, mais ce n’est pas la fin du monde! Non seulement, vous devez fournir un lien de désabonnement à vos destinataires pour rester dans la légalité et ne pas passer pour un spammeur, mais une analyse efficace de vos désabonnements peut vous permettre d’optimiser efficacement vos emailings et de booster vos campagnes.

Pourquoi un désabonnement n’est pas la fin du monde?

Il vaut toujours mieux un désabonnement que d’être signalé comme spammeur, car trop de signalements risquent d’avoir une influence importante sur votre délivrabilité. Une fois votre réputation d’expéditeur endommagée, il est très difficile de la regagner: c’est une catastrophe pour un email marketeur!

Ainsi, il vaut mieux pour vous que vos destinataires qui ne s’intéressent pas aux contenus de vos newsletters se désinscrivent. Cela augmentera la qualité de votre carnet d’adresses et vous permettra de diminuer vos frais. En effet, chaque destinataire qui n’ouvre pas vos emails vous coûte de l’argent inutilement.

Vous ne devriez donc jamais rendre la désinscription trop compliquée en espérant ainsi diminuer votre taux de désinscription ou augmenter vos conversions. Au contraire, simplifiez le processus de désinscription au possible afin d’éviter d’être considéré comme un spammeur. La désinscription ne devrait pas nécessiter plus de deux clics – éviter de forcer vos destinataires à se connecter ou à devoir confirmer en cliquant sur un lien dans un email.

Les principales raisons de désabonnement:

Collectez les raisons qui poussent vos destinataires à se désabonner peut être très intéressant, car celles-ci indiquent les problèmes de vos campagnes emailing et comment les optimiser à l’avenir. Les raisons de désinscriptions les plus communes sont:

  • Un manque d’intérêt: les intérêts de vos destinataires peuvent changer avec le temps. Par exemple, dans le cas d’une newsletter B2B, il est possible qu’un destinataire change d’entreprise. Ce type de désinscription est tout à fait normale. Cela dit, veillez à ce que la cause ne soit pas votre newsletter: une augmentation brusque de votre taux de désabonnements peut indiquer que vous avez trop fortement modifié votre contenu.
  • Newsletters trop fréquentes: de nos jours tout le monde reçoit chaque jour un nombre important de mails. Vos destinataires sont comme vous: ils ne veulent pas être bombardés de newsletters! Veillez à n’envoyer des emailings que quand vous avez un contenu pertinent à proposer.
  • Un contenu qui n’est pas pertinent: vos newsletters doivent répondre directement aux attentes et intérêts de vos destinataires. En envoyant une newsletter à tous vos destinataires, il est impossible d’adapter suffisamment vos messages à chacun. C’est pour cela que vous devriez segmenter vos listes et utiliser des personnalisations dynamiques pour individualiser au possible vos messages.
  • Une boîte de réception trop pleine: dans ce cas, il y a peu de choses que vous puissiez faire. Contentez-vous de continuer à envoyer des newsletters de qualité et à essayer de répondre aux attentes de vos contacts.

Recueillez l’avis de vos destinataires

Le plus simple pour recueillir les raisons de désinscription et d’intégrer un questionnaire à votre page de désinscription. C’est vers cette page que seront redirigés vos destinataires lorsqu’ils cliqueront sur le lien de désabonnement. Remplir ce formulaire ne doit en aucun cas être une obligation pour vos destinataires.

En plus des raisons nommées ci-dessus, vous pouvez intégrer d’autres chanmps/raisons de désabonnement comme par exemple:

  • L’offre ne m’a pas plu: n’oubliez pas cette raison, surtout si vous avez une boutique en ligne. Un grand nombre d’internautes s’inscrivent à une newsletter pour recevoir des offres spéciales, des bons d’achats, etc. Si ces offres sont décevantes, vos destinataires vont vouloir se désinscrire. Cette raison est importante, car si trop de contacts se désabonnent ainsi, cela veut dire que ce que vous offrez dans vos newsletters ne correspond pas à ce que vous avez promis. Il est grand tant de repenser votre offre!
  • Je ne suis plus client/membre: si vous envoyez surtout des offres spéciales pour vos meilleurs clients ou membres, vous devez compter sur cette raison de désabonnement. Pour ne pas complètement perdre le contact, vous pouvez proposer à vos anciens membres une autre newsletter pour rester en contact.

Il est souvent possible d’empêcher vos destinataires de se désinscrire. Mais plutôt que de vous arracher les chevets en voyant un haut taux de désabonnement, il est généralement plus rentable et efficace d’analyser les désinscriptions et de vous servir de cette analyse pour optimiser vos newsletter à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Newsletter2go utilise des Cookies pour vous assurer la meilleure expérience de navigation. En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. J’accepte.