Les principales erreurs en emailing et comment les éviter

Comment prévenir les erreurs en email marketing

Quoi de pire qu’une newsletter qui ne fonctionne pas, qui s’affiche mal ou qui termine dans le dossier spam? Les bons marketeurs le savent: l’emailing est un important vecteur de communication et de vente. Si vos campagnes email marketing échouent, c’est toute votre stratégie marketing qui est mise en danger.

Dans l’article qui suit, nous vous présentons les principales erreurs en emailing et comment les éviter. Nous vous aideront aussi à garder votre sang-froid en cas de crise et vous donneront quelques conseils pour rectifier le tir.

1. Vous avez envoyé votre newsletter aux mauvais destinataires

Cette erreur arrive surtout si vous avez trié manuellement vos destinataires. Ce problème est encore renforcé si vous envoyez des emailings avec votre client de messagerie habituel et utilisez la fonction CC au lieu de la fonction BCC… tous vos contacts verront alors qui d’autre a reçu la newsletter!

Quoi faire: utilisez en logiciel d’emailing professionnel qui vous permettra de segmenter précisément vos contacts et de créer facilement des groupes simples à gérer. De plus, vos destinataires ne verront jamais qui d’autre a reçu l’email.

Si vous vous trompez tout de même et envoyez votre newsletter a un mauvais groupe de contacts, ne paniquez pas! Vous pourrez toujours vous rattraper avec un email d’excuse. Celui-ci devrait arriver rapidement et contenir un petit quelque chose pour vous faire pardonner, comme par exemple une réduction ou une offre spéciale.

Il peut être malin de préparer un emailing d’excuse à l’avance afin de pouvoir l’envoyer directement en cas d’erreur.

2. La newsletter vous revient

Si vous utilisez votre propre client de messagerie pour envoyer vos newsletters, vous risquez de vous retrouver avec un taux de délivrabilité très bas et avec de très nombreux rebonds. Il en va de même si vous n’avez pas envoyé de newsletters depuis longtemps et que vous n’avez pas nettoyé votre liste de contacts.

Quoi faire: une fois de plus il est très important d’utiliser un logiciel d’emailing professionnel. Vous devez aussi prendre bien soin de nettoyer vos listes… surtout après un certain temps, de nombreuses adresses email risquent d’être inactives.

Vous pouvez vérifier les adresses manuellement ou laisser faire Newsletter2Go qui supprime automatiquement les adresses non-accessibles lors de l’envoi.

3. Vos emails finissent dans le dossier spam

Pour un email marketeur, il n’y a rien de pire qu’une mauvaise délivrabilité provoquée par trop de messages qui finissent en spam. 100% de vos emails n’arriveront jamais à destination, mais en utilisant un logiciel d’emailing professionnel comme Newsletter2Go, vous devriez tout de même arriver très proche de ce taux. Si ce n’est pas le cas, c’est que quelque chose ne va pas!

Quoi faire: vérifiez déjà que vous avez le consentement explicite de tous vos destinataires. Utilisez toujours un formulaire d’inscription Double Opt-in pour garantir que cela est le cas.

Veillez aussi à respectez un bon ratio texte/image dans vos emails (2/3-1/3) et à ne pas utiliser trop de Spam Words.

Finalement, si le problème subsiste, veillez à utiliser des normes d’authentification comme Sender ID, SPF et DMARC. Celles-ci augmenteront sensiblement votre délivrabilité.

4. Personne ne lit vos newsletters

Si vos contacts reçoivent vos newsletters mais ne les lisent pas, c’est très probablement qu’elles ne sont pas pertinentes. L’indicateur le plus important à prendre en compte est le taux d’ouvertures. Si celui-ci est très bas, vous pouvez partir du principe que vos contenus n’intéressent pas vos contacts.

Quoi faire: pour commencer, vous devez essayer d’améliorer votre objet afin d’inciter vos contacts à ouvrir vos newsletters. Pour trouver le parfait objet, n’hésitez pas à utiliser l’A/B Testing et à comparer différentes formulations.

Si votre taux d’ouvertures ne s’améliorent toujours pas, demandez-vous si votre contenu est vraiment pertinent pour vos contacts. Réfléchissez comment et quand ils se sont inscrits à votre newsletter et demandez-vous si vos produits correspondent encore à leurs attentes. Il est peut-être temps de vous remettre en question!

5. Les personnalisations ne fonctionnent pas

À l’heure de l’hyper-personnalisation, il est indispensable que vos newsletters soient individualisées. Il faut tout de même faire attention, car une personnalisation qui ne fonctionne pas (vos contacts verront par exemple un code html à la place d’une formule d’appel personnalisée) peut très vite donner l’impression que vous êtes un « robot » sans intérêt réel pour vos destinataires.

Quoi faire: évitez d’écrire les formules de personnalisation vous-même et utilisez un générateur professionnel comme celui proposé par Newsletter2Go. De plus, envoyez vous une newsletter test avant l’envoi final afin de vérifier que la personnalisation s’affiche correctement.

6. Les liens ne fonctionnent pas

Il arrive vous souvent que des liens ne fonctionnent pas – que ce soit à cause d’une faute de frappe ou d’une erreur lors du copier-coller. Cela peut-être très problématique, surtout si les liens renvoient vers votre site web.

Quoi faire: Newsletter2Go vous permet de vérifier si les liens fonctionnent lors de la dernière étape du processus de création de votre newsletter. Pour vous être sûr à 100%, envoyez-vous un email test avant l’envoi final.

7. Vos emailings ne s’affichent pas bien sur mobile

Aujourd’hui, plus de 50% des emails sont ouverts sur mobiles, il est donc indispensables que vos newsletters soient optimisées pour tous les formats, sinon vous risquez de perdre de nombreux clients potentiels.

Quoi faire: pour commencer, assurez-vous que vos newsletters soient en responsive design. Newsletter2Go vous propose de nombreux modèles de newsletter responsive qui ont été testés dans les plus importants clients de messagerie.

Veillez également à ne jamais dépasser une largeur de 600 pixels et de prévoir un texte alternatif pour chaque image (car celles-ci ne pourront pas être affichées par tous les clients de messagerie).

À propose de l'auteur

Alexandre Desbordes
Rédacteur Newsletter2Go

Ce post a-t-il été utile?

Merci !

Laisser un commentaire

Newsletter2go utilise des cookies pour vous fournir le meilleur service possible. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez nos conditions d'utilisation. J'accepte