Les vidéos dans une newsletter: avantages, formats et astuces

Comment intégrer des vidéos dans votre newsletter ?

Les vidéos sont très appréciées des marketeurs. En effet, une vidéo peut transmettre très rapidement et efficacement un message. Sans oublier que nous vivons dans une société avant tout orientée autour de l’image et que le dynamisme de la vidéo fait écho à la vitesse du monde moderne.

Mais est-ce possible d’utiliser la vidéo en emailing ? Et si oui, comment la mettre en place ?

Les avantages des vidéos dans une newsletter

1. L’attention

Les vidéos captent l’attention de vos destinataires beaucoup plus efficacement qu’un simple texte.

2. Le gain de temps

Une vidéo, grâce à la combinaison d’images et de textes, peut exprimer bien plus de choses qu’un texte en moins de temps.

3. L’impression

Les vidéos ont un grand potentiel viral et sont souvent inscrites plus profondément dans la mémoire de vos destinataires. Les gens se souviennent et partagent plus facilement des vidéos que des textes ou images.

L’aperçu des formats

Pour intégrer des vidéos dans une newsletter, il existe plusieurs possibilités :

Les vidéos intégrées : elles peuvent être visionnées directement dans l’email, mais ne sont pas affichée par la plupart des clients de messagerie.

Les images fixes avec lien : une solution qui fonctionne très simplement, mais oblige vos destinataires à quitter la boîte de réception.

Les Gif : affichés directement dans l’email et supportés par la plupart des clients de messagerie.

Les vidéos intégrées

Cette variante est la plus directe, il s’agit tout simplement d’une vidéo normale intégrée dans un email. Malheureusement, c’est aussi la solution la plus difficile à mettre en place. En effet, la plupart des clients de messagerie n’affichent pas les vidéos. Bien que pratique, vu que le destinataire n’a pas à quitter la boîte de réception, cette solution est donc déconseillée car elle ne fonctionnera que rarement.

Si vous optez tout de même pour cette solution, veillez à ne pas mettre votre vidéo en lecture automatique, car cela peut être très irritant pour vos destinataires.

Les images avec lien

Les images avec un lien renvoyant vers une vidéo représentent certainement la solution la plus souvent utilisée. Dans ce cas, une capture d’écran est intégrée à la newsletter – idéalement représentant un lecteur vidéo comme ci-dessous pour inciter au clic.

En cliquant sur l’image, le destinataire est renvoyé sur une page ou la vidéo est lancée automatiquement – il peut s’agir de Youtube, Facebook, Vimeo ou de votre propre landing page.

Le grand avantage de cette solution est que beaucoup plus de clients de messagerie affichent les images. Le seul inconvénient étant que vos destinataires devront quitter leur boîte de réception et ne reviendront peut-être pas vers votre email. Optimisez donc votre landing page, et intégrez la pleinement dans le parcours menant à la conversion.

Les Gif animés.

Les gifs animés permettent d’intégrer des images mouvantes directement dans un email sans rencontrer de gros problèmes d’affichage. Les Gifs sont soutenus par la plupart des clients de messagerie et, selon une étude de Marketingsherpa, permettent d’augmenter votre chiffre d’affaires.

Les Gif sont chargés dynamiquement. Le seul inconvénient est qu’il n’est pas possible de combiner du son avec un Gif. Malgré tout, vous augmenterez considérablement votre taux de clics.

Pour intégrer des images animées dans une newsletter, vous pouvez utiliser différents formats. En plus du Gif, vous pouvez utiliser des PNG animés.

Nous vous conseillons également l’utilisation des Cinemagraphs : il s’agit d’image ou seulement une partie est animée. Les Cinemagraphs sont une solution classe et délicate pour illustrer vos emailings.

Que se passe-t-il une fois la vidéo visionnée ?

Une fois la vidéo terminée, vous devez profiter de l’attention de vos destinataires et accompagner ceux-ci vers la conversion: proposez leur un chemin clair, pavé à l’aide de call-to-actions simples à interpréter et à suivre.

Ces call-to-actions devraient se trouver au-dessus de la ligne de flottaison et être accompagnés d’un message clair.

N’oubliez pas que, même si les vidéos ont du potentiel, elles ne représentent pas une recette miracle. Comme tous les autres contenus, elles doivent être pleinement intégrées dans une stratégie marketing et réellement apporter de la plus-value.

À propose de l'auteur

Alexandre Desbordes
Rédacteur Newsletter2Go

Ce post a-t-il été utile?

Merci !

Laisser un commentaire

Newsletter2go utilise des cookies pour vous fournir le meilleur service possible. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez nos conditions d'utilisation. J'accepte